Accueil > Culture > Territoire > Visite du territoire > On partira de nuit icône de traces de pas
Visite du territoire

On partira de nuit

7:13 min. - Quand les lacs sont très grands, pour éviter que le vent nous surprenne, on traverse de nuit.

Transcription

David Pinette - Je pensais jamais que le sentier était aussi creusé. Mes parents ne sont pas passés par ici et je trouve étrange d'y marcher avant eux.
Caroline St-Onge - Ma mère avait une façon de parler de sa vie en forêt; elle mentionnait toujours l'entraide entre les Innus. Maintenant je sais ce qu'elle voulait dire. J'ai vécu dans le bois ce partage et cette entraide naturelle dont elle me parlait. Le temps n'existe plus, je fais ce que j'ai à faire comme mes parents l'ont fait. Je suis innu ishkueu.
Radio - Crise d'Oka, Août 1990. Pour le monde de la rive sud, il n'est pas question que l'armée attaque les barricades. Le gouvernement est conscient de la confrontation et ne prendra pas de risque. Il est possible que l'armée fasse des manoeuvres qui n'ont aucun lien avec la confrontation.
Pierre Michel - Vaut mieux se méfier quand le vent souffle de l'est. On trouve un bon endroit à l'abri. Un site près de l'eau où il y a du bois pour le feu et du sapinage pour les tentes. Plus le lac est grand, plus le vent peut être sournois. Dans ce temps-là, vaut mieux monter un campement et naviguer de nuit.
Benoît Audette - Quand j'avais douze ans, je me souviens d'avoir été impressionné par les grandes lignes de transmission électrique. J'avais entendu des bruits bizarres et j'avais peur.
Musique - Philippe Mckenzie

Près d'un feu au petit matin, un groupe d'Innus se repose
Vous avez besoin du lecteur Abode Flash Player pour visionner la vidéo ci-dessus. Vous pouvez l'obtenir via le site d'Adobe.

Soyez le premier à commenter!


(*) Champs obligatoire





ou

9 vidéos liées à Visite du territoire

25 mots et expressions liés

amipushu
étendue d'eau calme
ka tshimanakaniht kukushuakanashkuat
lieu où sont plantées les perches
kakatshat
portage à paliers
kapatakan-meshkanau
chemin de portage
kapatauat
ils font du portage
kassekau
chute
kusseupu
pêcher
manukashunanu
on monte le campement
matapeshtau
il finit son portage
minishtiku
île
nakatshun
au pied (au bas) des rapides
naneu
rivage
natai-kukushu
remonter le courant à la perche
nutinakamishtin
le lac est légèrement ridé par la brise
pakauat
ils débarquent du canot
paushtiku
rapides
pimashu
il se déplace avec le vent
piutamu
il descend les rapides en canot
takuaitsheu
elle dirige le canot
tshiashi-nikuashkan
ancien cimetière
uanikamuat
embarquement en canot
uauakashkuaimuat
ils rament dans un cours d'eau sinueux
uiushuat
ils transportent des bagages sur leur dos
ushkatakau
repousse d'arbres
utakuai-papamishkauat
ils se promènent en canot en soirée



Haut de page