Accueil > Culture > Spiritualité et mythologie > Association, affiliation icône de traces de pas
Cosmogonie innue

Association, affiliation

2:38 min. - « L’homme qui s’est assis sur le sol de son tipi, pour méditer sur la vie et son sens, a su accepter une filiation commune à toutes les créatures et a reconnu l’unité de l’univers. » Luther Standing Bear, Lakota

Transcription

Narration - L'homme qui s'est assis sur le sol de son tipi, pour méditer sur la vie et son sens, a su accepter une filiation commune à toutes les créatures et a reconnu l'unité de l'univers. En cela, il infusait à son être l'essence même de l'humanité.
Quand l'homme primitif abandonna cette forme de développement, il ralentit son perfectionnement. Récit de Luther Standing Bear, Lakota.
Chez les peuples autochtones des Amériques, comme chez les Innus du Canada, on conçoit l'univers de cette façon.
On reconnaît l'association de l'homme avec l'univers cosmique et la filiation entre toutes les essences vivantes de cet univers. Cet univers d'énergie très bien structuré a comme représentation symbolique une section d'arbre avec ses innombrables couches de stries. Chacun de ces anneaux représente un monde : entre autres, celui des humains, des animaux, des végétaux, des minéraux, du vent, de la glace, des manitous et le monde du rêve.
Ce que ces mondes ont en commun, c'est l'énergie, celle de l'univers: cette énergie vitale dont nous avons tous besoin, peu importe le monde auquel nous appartenons. Ce qui les différencie, c'est la perception que chacun de ces mondes a de cette même énergie.
Le monde du rêve a la particularité de faire voyager à travers ces perceptions ou ces mondes, le temps d'un songe. Si on peut visiter ces autres mondes, les créatures de ceux-ci peuvent aussi nous rendre visite. Pensons à Miminteo ou à Memekushue, des êtres tellement minces qu'ils peuvent se faufiler dans une crevasse entre deux rochers.
La raison d'être de toutes les créatures de l'univers est d'améliorer l'ensemble et, par le fait même, de s'améliorer elles-mêmes. La façon d'y arriver est par le respect, un respect érigé en système de valeurs.
Une très ancienne légende, celle de Tshakapesh, nous fait connaître le monde du rêve. Après avoir rêvé qu'il se ferait avaler par une grosse truite, la soeur de Tshakapesh dit à celui-ci : « Si tu as l'intention de vivre ton rêve, il deviendra réalité ».
Musique - Kathia Rock, Jorane, Jean-Baptiste Bellefleur

Représentation symbolique de l'univers, à l'image d'une section d'arbre avec ses innombrables stries
Vous avez besoin du lecteur Abode Flash Player pour visionner la vidéo ci-dessus. Vous pouvez l'obtenir via le site d'Adobe.

Soyez le premier à commenter!


(*) Champs obligatoire





ou

4 vidéos liées à Cosmogonie innue

3 mots et expressions liés

akutakanu eshkanat
on accroche le panache sur un arbre
kushapatshikan
tente tremblante
natshi-minu-akutau ushkanima
pour le respect du caribou, il va déposer les os sur un endroit surélevé



Haut de page