Accueil > Culture > Ouverture sur le monde > Grand-mère > Accouchement, rôle du père icône de traces de pas
Grand-mère

Accouchement, rôle du père

3:41 min. - Chez les Innus, l'homme était le pourvoyeur, le chasseur. C'est lui qui amenait la nourriture. Les femmes restaient au campement et s'occupaient des enfants, de la tente, de la pêche et de la petite chasse autour du campement.

Transcription

Laura Pinette - Quand la femme est enceinte, c'est quoi le rôle du futur père?
Evelyne St-Onge - Auparavant, le rôle des hommes et des femmes étaient très distincts. L'homme était le pourvoyeur, le chasseur. C'est lui qui amenait la nourriture. Les femmes restent au campement, tu enseignes et tu soignes les enfants entre autres avec uatnan. Dans le bois, la femme s'occupait des enfants, de la tente... l'homme était le pourvoyeur de nourriture...
Magali Ineke - Les hommes s’impliquent suffisamment auprès de leur femme durant le temps de leur grossesse. Ce sont eux qui leur apportent l’aide nécessaire. Les femmes perpétuent les conseils prodigués par leurs ancêtres qui disent que les femmes enceintes ne doivent pas faire de gros efforts physiques, qu’elles doivent éviter de transporter des objets lourds et ne doivent pas trop faire de lessive. Alors, plusieurs hommes que nous avons interviewés à ce sujet disent s’adonner à ces tâches ménagères pour la durée de la grossesse.
Lui demandant de quelle façon son mari l’aidait pendant la grossesse, une femme nous a répondu : « Ah! Très bien! C’est lui qui lave les vêtements, qui fait la cuisine, qui range dans la maison. Et moi, je m’assois là comme si j’étais le patron. » C’est un exemple qui démontre comment les hommes collaborent durant la grossesse.
Ils ne permettent pas à leur femme de faire de gros travaux parce qu’ils veulent éviter les fausses couches ou les « échecs » comme ils disent ici.
Les hommes prenaient les femmes par la tête. Alors on a commencé à leur demander pourquoi ils faisaient cela durant les douleurs ou pendant l’accouchement. En faisant cela, les femmes sentent comme si l’homme leur transmettait des forces. Ils unissent leur énergie afin que la femme ait plus de force pour accoucher. Par exemple, il y a des femmes qui ne réussissent pas à accoucher en l’absence de leur mari. Parfois, les douleurs durent plus longtemps et l’accouchement est plus long. Alors la personne qui accouche la femme lui demande d’enfiler un chandail appartenant à son époux. Alors elle prend le vêtement et fait le tour de son ventre avec les manches. Et on lui dit « Ne t’en fais pas! Ton mari est ici avec toi. ».
Evelyne St-Onge - Savais-tu qu'autrefois, on interdisait aux femmes enceintes de regarder l'ours que les chasseurs ramenaient au campement? On disait que c'était dangereux pour leur accouchement.
Laura Pinette - J'espère que ça ne m'arrivera pas.
Evelyne St-Onge - Tu as vu un ours dernièrement?
Laura Pinette - Non.
Musique - Kathia Rock

Jeune couple attentif à l'enseignement d'une grand-mère
Vous avez besoin du lecteur Abode Flash Player pour visionner la vidéo ci-dessus. Vous pouvez l'obtenir via le site d'Adobe.

Soyez le premier à commenter!


(*) Champs obligatoire





ou



Haut de page