Accueil > Culture > Ouverture sur le monde icône de traces de pas

Ouverture sur le monde : Terre mère

Les Innus partagent avec les autres cultures traditionnelles la notion de « Terre mère », cette base expliquant toutes choses. Il en découle un code de respect et d’ouverture que tous partagent, non seulement les voisins immédiats, c’est-à-dire les Naskapis, mais aussi des nations aussi éloignées que les Kayapos en Amazonie et les Aymaras en Bolivie. On en retrouve d’ailleurs une très éloquente illustration dans la série Nukum (Grand-mère) où on associe « naissance » et « Terre mère ». En fait, ces notions de respect et d’ouverture sont au centre du projet « Sous le Shaputuan » et à l’origine de l’échange interculturel dont fait état Ashtam (Viens me voir).

Porte du soleil

La cérémonie de la Porte du soleil était le point culminant d’un pèlerinage inter-religieux en Bolivie commémorant le 500ème anniversaire de résistance des Indiens des Amériques. Des chefs spirituels autochtones ont invité des représentants des grandes religions planétaires (catholiques, musulmans, bouddhistes, hindouistes, etc.) à venir dialoguer avec eux de spiritualité. Pour la première fois depuis 500 ans, la spiritualité autochtone sort de la clandestinité et propose son point de vue. À une époque où l'écologie est de plus en plus présente, on a intérêt à comprendre la spiritualité autochtone basée sur le principe de la Terre Mère, la Pachamama pour les Indiens d'Amérique du Sud.

5:55 min. - En 1992, alors que l’Europe fête la découverte des Amériques, une rencontre autour de la spiritualité autochtone se déroule en Bolivie à Tiwanaco. Des représentants des grandes religions planétaires y ont été invités et une cérémonie est sortie de la clandestinité : la cérémonie de la Porte du soleil.

Transcription de la vidéo

Le 21 juin de chaque année depuis des milliers d’années à Tiwanaco, en Bolivie, a lieu un grand rassemblement pour fêter la nouvelle année qui commence au solstice d’été. Cette célébration a été interdite suite à la conquête des Espagnols. Cependant, en 1992, alors que l’on célèbre en Espagne la découverte des Amériques, les Aymaras de Bolivie invitent les représentants religieux des grandes religions de la planète à venir se joindre à eux et à participer à cette célébration.
Musique - Sisa Pacari

Les premiers rayons de soleil apparaissent sur le site de Tiwanaco en Bolivie
Vous avez besoin du lecteur Abode Flash Player pour visionner la vidéo ci-dessus. Vous pouvez l'obtenir via le site d'Adobe.

Soyez le premier à commenter!


(*) Champs obligatoire





ou



Haut de page