Accueil > Culture > Culture matérielle > Tambour > Lien avec le rêve icône de traces de pas
Tambour

Lien avec le rêve

6:51 min. - C'est le rêve qui déclenche le processus de se fabriquer un tambour. Après avoir rêvé au tambour trois fois, on a l'impression qu'on va devenir meilleur chasseur.

Transcription

Jean-Baptiste Bellefleur - C'est le rêve qui déclenche le processus de se fabriquer un tambour. Après avoir rêvé au tambour trois fois, on a l'impression qu'on va devenir meilleur chasseur.
Le rêve amène le chasseur au caribou. Après avoir rêvé une première fois, je me suis mis à pratiquer avec de petits tambours. À mon deuxième rêve, je me suis fabriqué un vrai tambour. Mes trois premiers rêves ne m'ont indiqué que la structure du tambour; je ne pouvais pas encore en jouer. Longtemps plus tard, j'ai eu un autre rêve, un rêve beaucoup plus complet où je fabriquais mon tambour et où je connaissais ma chanson. Autrement dit, j'étais censé savoir en jouer. Sauf que j'étais tout seul, pas capable de chanter. Dans un autre rêve, mes amis chasseurs à qui j'ai conté mon rêve, ainsi que les trois guides de mon rêve, ceux-là mêmes qui m'ont vu chasser, m'ont donné la permission de jouer. D'un côté, il y avait mon grand-père, d'un autre mon oncle, et en arrière mon père. Ils m'ont donné mon bâton. Je savais dès lors que je devenais joueur de tambour.
Je reconnaissais le bâton de mon rêve. C'était celui que mon père avait reçu de son père. Dans ce rêve où il y avait mon grand-père, mon oncle et mon père, je me suis vu en train de jouer du tambour. Mon père me parlait. En fait, il me transmettait les paroles de mon chant. Il faut dire que quand je chasse, je sens que mon père est toujours là, sans qu'on le voie. Dans le rêve, mon père me donne un plat et me dit qu'il vient me nourrir. C'est ce que les paroles de mon chant racontent. Dans la première partie, je parle de nourriture, du plat que mon père m'a donné. Je prends le plat, un grand plat, et je le place à côté de moi. Dans la deuxième partie, je raconte que mon père est toujours présent quand je chasse. Quand je chante avant la chasse, le tambour m'aide beaucoup. J'ai pris l'habitude de raconter mes rêves à mes amis chasseurs. Après avoir rêvé, si je pense que mon rêve a un lien avec la chasse, nous irons vérifier. Mes amis chasseurs m'envoient toujours en avant et me font confiance. À la suite d'un rêve, on dirait que le caribou ne peut se sauver.


3 commentaires

michael Paul il y a 4 ans, 10 mois

il faut comprendre qu'il y a plusieurs type de tambour, les protectrices de l'eau standing rock utilise le tambour pour protégé la vie, les autochtones ne sont pas des manifestants, ils sont la pour protégé l'eau et la terre. les tambours utiliser lors de ces événement ne sont pas des tambour sacré, il y a, plusieurs type de tambour selon les nations autochtones, aucun teueikan sacré n'a vibré dans des manifestations, le teuhikan sacré est utiliser comme instrument de survie, en contexte de survie dans la création, Nature, il ne peut etre filmer ou pulique, tshinishkumitinau. c,est important de bien démler les chose, jsui pas enseignant ou spécialiste , mais je répete juste ce qui est enseigner des sages ekute niaut.

Bertha Basilish il y a 8 ans, 8 mois

Kuei, après avoir visionné cette vidéo, je me suis rendu compte que beaucoup de gens possèdent des teuehikan et ne savent pas vraiment comment ni quand s'en servir. Ils ne savent même pas que le teuehikan est sacré et que l'on doit rêvé trois fois avant de le fabriqué. De nos jours tout le monde veut son propre teuehikan qu'ils fabriquent eux-même et dont ils s'en servent lors des manifestations. Nos ancêtres ne se sont jamais servi du tambour pour montrer leur mécontentements. Pour en venir à tout ça, je trouve que le teuehikan n'est plus respecté et que les gens devraient recevoir des enseignements d'un ainé déjà porteur de tambour. Voilà où je voulais en venir. Ça me fait mal au cœur de voir des gens jouer du tambour dans les manifestations alors que l'animal a donné sa vie pour donné sa peau pour la fabrication..

Bertha Basilish il y a 8 ans, 8 mois

Kuei, après avoir visionné cette vidéo, je me suis rendu compte que beaucoup de gens possèdent des teuehikan et ne savent pas vraiment comment ni quand s'en servir. Ils ne savent même pas que le teuehikan est sacré et que l'on doit rêvé trois fois avant de le fabriqué. De nos jours tout le monde veut son propre teuehikan qu'ils fabriquent eux-même et dont ils s'en servent lors des manifestations. Nos ancêtres ne se sont jamais servi du tambour pour montrer leur mécontentements. Pour en venir à tout ça, je trouve que le teuehikan n'est plus respecté et que les gens devraient recevoir des enseignements d'un ainé déjà porteur de tambour. Voilà où je voulais en venir. Ça me fait mal au cœur de voir des gens jouer du tambour dans les manifestations alors que l'animal a donné sa vie pour donné sa peau pour la fabrication..


(*) Champs obligatoire





ou

5 vidéos liées à Tambour

8 mots et expressions liés

kanikamusht
chanteur
kanimishiht
danseurs
mukutatsheu
il manie le couteau croche
pashaitsheuat
ils équarrissent un arbre pour fabriquer quelque chose
shitapitakanu teueikan
on habille le tambour
teueikaniapi
peau de caribou pour le tambour
tshitaimatsheu
il commence à donner le ton
tshitaimuakanuat
on joue du tambour pour les faire danser



Haut de page