Pessamit

En 1861, les Innus ont échangé la réserve de Manicouagan pour une étendue de 25 500 hectares de terres à l'embouchure de la rivière Bersimis. C’était un endroit de rassemblement estival où se pratiquait la pêche au saumon. Les Oblats de Marie-Immaculée y établirent le chef-lieu de leurs missions nord-côtières en 1862. En 1981, la réserve de Bersimis a été renommée. Le terme Pessamit signifie « là où il y a des lamproies ».

Phonétique : Pes-sa-mit

DÉMOGRAPHIE
Nombre de personnes dans la communauté : 2 830
Nombre de personnes en dehors de la communauté : 779
Total : 3 609

GÉOGRAPHIE
Nom du territoire : Réserve de Betsiamites
Superficie : 25 242 hectares (62 373 acres)
Localisation : La communauté est située sur la côte nord du fleuve St-Laurent, à 54 kilomètres au sud-ouest de Baie-Comeau.

POLITIQUE
Conseil tribal : aucun

ÉCONOMIE
Il y a une vingtaine d'entreprises sur la réserve : des commerces de services tels que dépanneurs (2), cantines (3), épicerie, pharmacie, bars, barbier, magasin général, de vêtement, d'art et d'artisanat, de même que des services de câblodistribution; des entreprises spécialisées dans la foresterie, la pêche, le piégeage, la construction, le transport et le tourisme.
Les activités sont principalement dans les secteurs de la forêt, du tourisme, des pourvoiries et de l'entreprenariat. Des projets sont en cours relativement aux ressources minières, à l'énergie éolienne et à l'hydroélectricité.

ÉDUCATION
École Nussim : Pré-maternelle à 6e année
Nombre d’élèves : 372

École Uashkaikan : Secondaire 1 à secondaire 5
Nombre d’élèves : 225

SERVICES COMMUNAUTAIRES ET INFRASTRUCTURES
Protection incendie : Caserne, autopompe, matériel d'intervention
Services policiers : Assurés par un corps de police autochtone reconnu en vertu d'une entente tripartite entre le Conseil de bande, le Canada et le Québec.
Soins médicaux : Poste de soins infirmiers géré par le Conseil de bande en vertu d'une entente de transfert avec Santé Canada
Équipements collectifs : Radio communautaire, église, patinoire extérieure, centre de villégiature, câblodistribution, centre communautaire, aréna, maison des jeunes, quincaillerie
Nombre de logements : 698

Statistiques Canada (Recensement de 2006)

La communauté

2:47 min. - Sur la pointe là-bas, il y avait une rangée d’habitations, sûrement en écorce. Une église fut bâtie, à l’époque de Arnaud et Babel. Les Oblats et les Eudistes se battaient pour savoir à qui appartiendraient les Indiens.

Transcription

Paul-Émile Dominique - Vers 1865-66, il y a eu la fondation de Pessamit, selon les Blancs. Mais ça faisait longtemps que les Innus vivaient près de leur rivière. Quand le gouvernement a dit oui pour la communauté, il a aussi dit: « C'est moi maintenant qui va vous soigner, vous éduquer, vous nourrir ». Nous, on était ici et on mangeait du saumon. Nous sommes toujours en forêt parce que nous sommes nomades. Nos parents ne sont pas allés à l'école pour devenir des agriculteurs et faire pousser les patates.
Evelyne St-Onge - Est-ce que tu jouais au cowboy quand tu étais jeune?
Paul-Émile Dominique - Oui, mais je n'aimais pas jouer le rôle de l'Indien, car je perdais tout le temps. Tu vois la pointe là-bas, il y avait une rangée d'habitations, sûrement en écorce. Une église fut bâtie ici à l'époque de Arnaud et Babel. Les Oblats et les Eudistes se battaient pour savoir à qui appartiendraient les Indiens. Leur évêque a tranché et ce sont les Oblats qui nous ont gagnés et qui sont restés.
Musique - Philippe Mckenzie

Communauté de Pessamit vue de la rivière du même nom
Vous avez besoin du lecteur Abode Flash Player pour visionner la vidéo ci-dessus. Vous pouvez l'obtenir via le site d'Adobe.

Soyez le premier à commenter!


(*) Champs obligatoire





ou



Haut de page